Lâchons-prise

Lâchons-prise

CHARISME


charisme.jpg

 

3 secrets pour développer votre charisme en réseau

 

Dans les événements en réseaux, ne nous est-il jamais arrivé d’envier le charisme de certains participants ? Une chance ? Un don des fées ? Oui, mais pour rectifier aussitôt : un don à la portée de chacun. Nous avons tous ce pouvoir, même si nous sommes nombreux à ne pas le savoir. Il s’agit plutôt de comprendre comment en prendre conscience et comment l’exprimer.

Charismatique et charisme éthique.

« Bien des personnes rêvent de manifester ce supplément de talent qui fait la différence et qu’on nomme le Charisme ». Pour en donner une définition, on peut se rapporter à l’étymologie : du grec Kharisma : la grâce ! Il s’agissait alors pour nos ancêtres d’un don spirituel extraordinaire : vision, miracle, prophétie, force... accordé provisoirement à un individu pour le bien général de la communauté. L’usage moderne est plus réducteur et utilitariste : on parle de pouvoir d’influence ou de séduction. Du don au pouvoir, l’altruisme s’efface derrière la tentation du bénéfice personnel. Mais, « le charisme sain, celui qui reste à la portée de chacun, s’obtient par la quête solide d’une cohérence personnelle ». Un parcours simple pour y parvenir est dressé.

1er technique: faire l’unité en soi et autour de soi.

La démarche consiste à remonter le long des différents niveaux logiques qui constituent notre personnalité, en réduisant les incohérences ou les dissonances, bref, de les aligner de façon cohérente. Le but est d’unifier les énergies que vous déployez pour gagner en intensité.

 

 

shéma charisme.jpg

Prenons un exemple simple pour illustrer la démarche :

 

  • Il neige beaucoup aujourd’hui, et les transports sont bloqués.

  • Je sors quand même. Tant pis, je prends la voiture. On verra bien.

  • On n’annule pas un rendez-vous à la dernière minute, surtout pas avec mes associés.

  • J’aime contribuer au progrès du groupe en animant nos rencontres.


Décryptage : 


Ici, le narrateur fait preuve d’une belle cohérence à tous les niveaux. Il sera en forme et performant pour sa réunion. Combien de fois sommes-nous beaucoup plus partagés sur la conduite à tenir (niveaux environnement et action) ? Combien de personnes adoptent le même comportement que notre narrateur, mais sans réelle motivation personnelle (valeurs et identité) et arrivent à leur rendez-vous contrariés et maussades ? Leurs incohérences bloquent en eux toute opportunité de charisme.

La cohérence personnelle décuple votre énergie.

Les personnes qui parviennent à accorder ces différents niveaux et à les rendre compatibles sont celles auxquelles les autres trouvent du charisme. « Bien dans son axe,  on peut déplacer des montagnes. Les contradictions entre ces niveaux entraînent à l’inverse des débauches d’énergie pour de petits résultats ». C’est cette cohérence qui donne aux charismatiques plus de conviction dans leurs propos, plus d’énergie dans leurs actes, et, de manière générale un plus grand pouvoir d’entraînement. Cela n’a d’ailleurs rien à voir avec la compétence. 

Un exemple pour mieux comprendre... 


Un formateur est expert de son sujet et connaît toutes les techniques d’animation. Pourtant, il ne parvient jamais à « transporter» ses groupes de stagiaires. Il peut avoir une âme de chercheur, de fortes capacités à acquérir et traiter des connaissances, et même désirer les transmettre, mais être dans un schéma relationnel introverti, plus confidentiel, incompatible avec la sociabilité du formateur. En suivant pleinement sa logique, il ferait sans doute preuve d’un très grand charisme en tant qu’auteur pour parler de son dernier livre en tête-à-tête avec un journaliste. Cette prise de conscience opère parfois des changements de parcours radicaux comme par exemple pour Philippe Hervegue qui débuta comme médecin pour devenir finalement ce chef d’orchestre mondialement connu.

 

Technique n°2 : prenez conscience de votre propre charisme.

Oui, le vôtre, pas celui que vous admirez ou qui correspond à des modèles que des proches, vos parents ou enseignants auraient pu projeter sur vous. Voici 2 chemins pour vous y conduire.

Exercice #1 : le souvenir heureux.

  • Retrouvez un souvenir heureux de votre enfance selon une technique propre à la PNL (voir l’encadré). Le souvenir en lui-même peut paraître banal, un simple pic nique familial où vos parents et leurs amis vous regardaient improviser un sketch dans le jardin, mais il contient engamé comme dans un microfilm tout ce que vous aimez et recherchez le plus au monde.

  • Reprenez vos notes, formulez à votre manière le contenu de votre souvenir, les ingrédients du bonheur.

  • Généralisez cet idéal (oui, c’est une pure utopie, mais puisque c’est beau et que ça fait du bien...). Sur l’exemple cité précédemment, on a obtenu la restitution suivante: « Je rêve pour tous d’un monde ouvert et chaleureux, en contact avec la nature, où l’on peut se rassembler pour partager une fête. Chacun trouve sa place, on est libre de créer. Chacun peut donner à l’ensemble le meilleur de lui-même, etc. »

  • Examinez ensuite quelles situations actuelles de vos activités peuvent se rapprocher de cet idéal, lesquelles vous en écartent et comment les faire évoluer ou encore dans quel contexte assez proche, il pourrait trouver à s’exprimer simplement et rapidement.

 

 

La technique PNL pour pratiquer cet exercice :

Elle se fonde sur une relaxation particulière et une focalisation sur vos sensations.

  • Isolez-vous dans un lieu calme, assis droit en décroisant bras et jambes.

  • Après quelques respirations profondes, laissez votre souffle reprendre son rythme

  • Laisser votre esprit vagabonder jusqu’au souvenir

  • Faites-en revenir toute la richesse sensorielle : images, sons, sensations physiques, parfums, goûts...

  • Pour vous guider, prêtez une attention particulière sur les lieux, les personnes, les actions, les objets

 

 

Exercice #2 : le jeu du héros.

Cet exercice consiste à se souvenir des héros de nos 10, 12 ans.

  • Faites votre choix : plutôt Gaston ? Bob Morane ? Astérix ? Batman ? Skywalker ?

  • Déterminez quelles sont selon vous les qualités principales de votre personnage ?

  • Imaginez son action dans le monde. Si ce n’était pas un super-héros, quelle serait sa raison sociale ? Le boulanger fait du pain, le vétérinaire soigne les animaux, et Zorro ?

confiance en soi.jpg

En avançant dans vos formulations, vous en conviendrez vous-même : « Oui, j’ai bien ce genre de talent, oui ce sont bien ces valeurs auxquelles je crois et que j’ai envie de défendre ». 



« Par exemple, il y a plusieurs façons brillantes d’être : baroudeur, jardinier des relations, créatif, etc. pourvu que vous vous portiez sur celle qui vous correspond. 

 

Le charisme, carburant essentiel dans un réseau, mais comment faire le plein ?

on associe couramment charisme et leadership : « charisme du dirigeant, du chef », etc. Mais en réseau d’entrepreneurs, il n’y a par définition que des « chefs ». Si chacun exprime son charisme, ne va-t-on pas dans des rapports de rivalités ou de compétition ? 

Au contraire, le charisme est un antidote à la compétition. Le charisme n’est pas un outil de pouvoir, mais une expression personnelle de son talent. Il n’y a pas de concurrence possible. Chacun dans son essence, on ne peut pas être rivaux. Ce qui importe, ce n’est pas que vous soyez expert-comptable ou designer, mais votre façon de l’être. En vous exprimant à ce niveau, vous valorisez vos savoir-faire et donc enrichissez les échanges avec des contacts qui découvrent avec curiosité et intérêt des perspectives qui leur étaient jusqu’à présent totalement étrangères. Vous gagnez au passage en séduction et en capacité de convaincre, mais cela vient en plus et ne fait pas l’objet d’un calcul. 

 

Comment favoriser l’expression de son charisme personnel, par exemple lors d’un événement réseau? 


Voici une conduite simple à tenir et très efficace quand vous avez réalisé les exercices que nous avons vus plus haut. Commencez par vous taire et tout en écoutant les personnes présentes, profitez-en pour vous recentrer, simplement de vous souvenir de qui vous êtes, de votre héros intérieur. Être à son écoute. Vous sentirez rapidement monter une énergie particulière et le sentiment de n’avoir peur de rien. Bien aligné, vous vous exprimerez librement, avec sincérité. Vous mettrez dans les échanges des réponses vraies à des besoins vrais.

 

 



28/03/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres